Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mélie-Mélo de Lolo
  • Le Mélie-Mélo de Lolo
  • : Notre petit bonhomme de chemin pour concevoir ce qui devrait être si simple: un bébé. Mais aussi, un défouloir, une soupape, un endroit pour confier mes mots et mes maux.....
  • Contact

Profil

  • meliemelo79

Archives

25 décembre 2012 2 25 /12 /décembre /2012 22:47
Sans ce chemin je ne te connaitrais pas
Sans ces années je ne savourerais pas chaques instants, chaques joies, chaques exploits
Sans ce parcours je ne saurais pas qu'il est possible de croire que jamais l'on entendra ce "maman" si pleins de sens. Sens du réconfort, de la sécurité, de l'endroit où l'on peut se réfugier.
Je ne saurais pas que je pouvais être si patiente, qu'un enfant pouvait temps "pomper" notre jus, que la fusion pouvait être si bonne et si destructrice à la fois.
Je ne saurais pas qu'un couple pouvait tant vasciller sous le poid du "nouveau" couple.
Ça ne serait pas toi, ça ne serait pas moi.
Je sais que le berceau aurait pu rester vide, que le parcours est lourd et douloureux, sans victoire certaine. Pourtant, je n'ai aucun regret. Ça doit être maso, et essentiellement due à la beauté du résultat.
18 mois que tu es là.
Repost 0
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 21:13

Parfois j'y pense encore mais le plus souvent j'oublie la douleur.

Aujourd'hui, pour la première fois depuis toujours, je me sens heureuse, entière, épanouie, "complète", accomplie.

Pourtant, votre souffrance me touche, me fait mal. En particulier celle des "anciennes", celles avec qui j'ai "commencé" ce chemin. Non pas qu'il y ait plus de souffrances pour certaines que pour d'autres, chacune vit son histoire, mais parce que lorsque je pense à elles et à Elle en particulier, je me demande pourquoi moi j'ai eu cette chance immense et pas Elle et elles. Je me sens si incompétente à vous réconforter.... Comment pourrais-je avoir les mots justes alors que tout va si bien pour moi et que je me shoot à l'odeur de "bougnette" de cou tout les jours?

J'ai presque un sentiment de dette envers cette chance insolente que nous avons eu. Je n'arrive pas à "couper" le lien, à ne plus vous lire plusieurs fois par jour, si ce n'est tout les jours.

Alors peu à peu, je pense au don. Pourquoi ne pas donner cette chance à l'une de vous?

La chose qui m'arrête pour le moment? La peur d'"abimer" ma réserve ovarienne si nous décidons de faire un petit deuxième un jour. Mais ne puis-je pas prendre ce risque pour m'acquitter de ma "dette" envers la chance?

Pensées perso, pas de pitié, ni de mièvrerie altruiste, juste les vrais sentiments.....

Repost 0
Published by meliemelo79 - dans humeurs du moment
commenter cet article
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 16:39
Il fallait bien que ça arrive... Demain c'est la pré-rentrée..... Ma toute petite rentre à la crèche. Une semaine d'adaptation autant pour elle que pour moi.
Comment je vais faire moi sans elle? Elle, je suis sûre qu'elle ira très bien, qu'elle va bien grandir, faire sa petite vie, mais moi...... Et encore j'ai de la chance, elle aura quasi 4 mois lors de sa vraie rentrée lundi prochain.
Et puis 7 mois loin du travail, c'est long. Une belle parenthèse qui se referme. Loin de la frénésie, du stress, protégées dans notre cocoon. La fin de la vie en symbiose. Vais-je encore savoir faire? Vais-je réussir à m'y intéresser de nouveau? Elle me semble tellement loin mon ancienne vie.....
Moi qui ai toujours dit que je n'étais pas faite pour rester à la maison, j'y serai bien resté.....
Repost 0
Published by meliemelo79 - dans humeurs du moment
commenter cet article
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 11:27
Et oui, j'ai trouvé encore plus cool: la rééduc du périné.
Prenez une grossesse avec un louloute basse pendant 3 mois, un accouchement avec forceps et un périné ultra tonique avant et vous obtiendrez un truc tout mou qui sert plus rien. La sage-femme m'a mis un petit 0,5/5 histoire de pas mettre 0 à la consult d'évaluation.
Je suis donc bonne pour 20 séances de rééduc.... Tellement minable que j'ai le droit au sex-toy avec électro-stimulation en prime histoire de reconnecter le cerveau avec les fibres nerveuses dans l'espoir de réussir un jour à resserrer tout ça....
La gym de la chatte une vraie expérience....... On croirait pas mais c'est même crevant!

Ps: faut y aller absolument, je pensais pas être si minable et pourtant..... Incontinance précoce sûre si je fais rien
Pss: ch'ui traumatisé de l'épisio.... Même pas peur avant mais maintenant.... J'ose pas trop en parler, je voudrais pas faire peur à toutes les futurs mamans et mamans en devenirs......
Repost 0
Published by meliemelo79 - dans J'ai testé pour vous
commenter cet article
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 13:38

Je vais moi aussi me fendre de ce fameux billet, celui du jour où tout à commencer.

Le 29 septembre restera le jour de la création du centre de mon monde. Quelques cellules devenues ce jolie bébé dodue.

Il y a un an, nous étions en plein dans la pma, et avions peur d'y rester encore longtemps. Aujourd'hui, nous sommes en plein dans la gagatitude, les couches, les régurgitations.

Nous sommes devenus des parents, j'ai envie de dire comme les autres.

Parce que je suis d'accord avec d'autres articles parus ces derniers jours.On oublie. L'esprit est bien fait, il atténue les mauvais souvenirs. La preuve, j'ai déjà oublié les 2 mois de pleurs pour ne garder que les moments de plaisir. Parfois, je me surprend même à rêver du second, en oubliant un quart de seconde tout ce que ça implique en traitements et autres réjouissances.

Le 29 septembre est une jolie date. On a créer ma fille.

Qui : sourit et est près de l'éclat de rire, a découvert ses mains, redresse sa tête comme un petit périscope quand elle est sur le ventre, tète tout ce qui lui tombe sous la main, pleure peu, s'adapte à tout les changements, boit 3 biberons de 180 ml et tète encore matin et soir avec plaisir, a découvert la crèche hier avec beaucoup d'intérêt.

Et surtout, qui m'a fait maman.

Repost 0
Published by meliemelo79 - dans Margot - 3ème mois
commenter cet article
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 21:57

Le troisième mois, c'est le pied!

Plus de pleurs inconsolables, plus d'angoisses du soir, les coliques ont désertés aussi subitement qu'elles étaient apparues et surtout la potion magique a calmé l'oesophagite carabinée de ma poulette due au rgo.

Depuis, c'est sourires et gazouillis en veux-tu en voilà. Un bébé de rêve qui dort bien (le 21h-8h, ça lui fait même pas peur!), qui s'éveille un peu plus chaque jours, qui tient maintenant bien sa tête en se relevant sur ses avant-bras pour voir son pote le doudou à la tête chelou, qui tient son lion et son éléphant à l'oeil, même qu'elle rêve bien de les bouffer ceux-là.Quand elle aura capté que ses mains peuvent l'y aider, ils n'auront qu'a bien se tenir!

Bon le soir, il y a quand même quelques pleurs due à la fatigue mais c'est tellement gérable.

Et puis truc de fou, on comprend pourquoi elle pleure et ça c'est juste super. Enfin, on n'est plus démunis face à un petit être hurlant et incompréhensible.

Petit à petit, on reprend une vie à peu près normal. On mange ensemble (sans bébé dans les bras), on regarde des conneries à la télé passé 21h, on a même fait des restos, truc inenvisagable il y a peu, trop peur de se faire lyncher par les autres clients...

C'est ça alors être parent? J'ai l'impression de revenir d'un long voyage et de peu à peu revenir " à la vie normale", de me retrouver, enfin. Un peu moi, un peu une autre. Mes priorités ont changés, comme si pleins de choses futiles me touchaient moins. Maintenant, j'ai une famille, à aimer, à sauvegarder, à " profiter ".

Il nous faut maintenant prendre du temps pour notre couple, un peu laisser de côté ces deux premiers mois, nous retrouver. C'est pas tout d'avoir une famille, maintenant va falloir la garder, heureuse et soudée!

Repost 0
Published by meliemelo79 - dans Margot - 3ème mois
commenter cet article
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 21:38

Chaque jours je me régale de ma fille. Chaque jours je me demande comment je ferais sans elle.

Elle est un bout de moi. Je me sens de plus en plus "maman". Elle me l'apprend chaque jours.

J'adore son odeur de lait caillé, j'adore ses petites mains sur mes seins lorsque je l'allaite, je fond devant ses sourires. Elle est pleine de cheveux et c'est la plus jolie.

Je hais les coliques et le RGO, qui nous gâchent la vie.

Ce dernier mois a été dur. Pleins de cris et de pleurs, beaucoup des siens, un peu des miens.

Adieu les longues siestes (les siennes), bonjour les longues heures de pleurs inconsolables. Après maintes consultations, l'impression d'être une mère inquiète qui ne supporte pas les pleurs de son bébé ( je passe les "laisses la pleurer", "un bébé ça pleure", "régurgiter, c'est normal, ça passera" et autres bêtises ) ma bébé a enfin un traitement adapté, du moins je l'espère. Il en va de notre santé mentale!

Je déteste me plaindre, je l'ai tellement désiré.... Pourtant, il m'est arrivé une fraction de seconde de me demander pourquoi je me suis tant battue. Peut-être n'étais-je pas faite pour devenir mère? Et puis je la vois, je la sens et je fond.

Mais p**ain qu'est-ce que s'est dur parfois!

Il parait que le troisième mois est plus facile, je demande à voir!

 

Pour l'inventaire de ce deuxième mois:

 

Un allaitement qui continue, avec toujours beaucoup de plaisir, ça roule, une vraie laitière. Quelques biberons de mon lait, donnés par le papa ou les mamies, qui m'ont permis de souffler un peu et donner un avant goût de sevrage ( que je compte débuter début septembre).

+5cm depuis la naissance (56cm), +1kg400 ( 4kgs870), qui m'ont obligé à remiser le 1 mois au placard

Des nuits complètent depuis ses 1 mois avec quelques ratages depuis une semaine qui expliquent en parti la fatigue et les craquages de ces derniers jours.

Pleins de jolis sourires.

Une grande histoire d'amour avec son mobile.

Un bébé de plus en plus attentif à son environnement qui écoute, suit du regard et commence à faire des vocalises, "ah" et "eu" pour le moment.

Une petite tête de mieux en mieux tenue.

Vaccin du bcg fait, je me suis retenu de ne pas pleurer avec elle.... Je vais peut-être envoyer le papa pour les suivants...

Une tétine enfin acceptée. Je pleurerais dans quelques temps parce qu'elle ne voudra plus la lâcher, mais actuellement ça nous sauve bien la mise!

 

De mon côté, après des soucis au niveau de mon épisio ( lâchage de sutures), tout est enfin rentré dans l'ordre. Niveau kilos, ils se sont envolés tout seul. Ma balance affiche -1kgs par rapport à mon poid d'avant grossesse! Merci à la baisse d'appétit et à ma fille qui me fait sauter des repas! Mon ventre reste néanmoins flasque et mes hanches un peu plus large, un corps de maman quoi.

Pour le moral, ça va, ça vient. Les périodes de doutes sont moins nombreuses. Je me suis longtemps demandée si j'allais être une bonne mère, si je l'aimais comme "il fallait" et autres bêtises du genre. Aujourd'hui, je l'aime et je me pose moins de questions. De tout façon, comme me dit ma soeur, je serais toujours une mauvaise mère, lorsqu'il y a un truc qui cloche c'est toujours la mère qui est en première ligne, alors autant en prendre son partie.

Malgré les jours difficiles, je profite de chaque jours, elle grandit tellement vite. Je me remplis d'elle, savoure tout ces petits moments d'intimités qui nous n'aurons que tellement peu de temps même si la reprise est encore loin. Avec les rtt et ca cumulés, je ne devrais reprendre le travail que le 17 octobre, soit au 4 mois de Margot. Je me serais mal vu reprendre à la fin de mon congé mat le 8 septembre et surtout laissé ma fille à la crèche si petite.

 

Le papa prend lui aussi ses repères et assure comme un chef. Par contre, nous avons bien du mal à nous retrouver, entre la fatigue et le reste... A croire que Margot n'a pas compris qu'on ne risque pas de lui faire un petit frère sous la couette!

 

Repost 0
Published by meliemelo79 - dans Margot - 2ème mois
commenter cet article
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 18:15

17 jours de vie aujourd'hui, avec 2 énergumènes bizarres qui me zieutent dans mon sommeil avec un air béat,

7 tétés de compèt par jours, dont 2 la nuit (3h, 7h),

20h de sommeil les jours où je ne crie pas pendant 3h à cause de vilains gaz ou juste parce que j'ai envie de crier ( ils auraient pas du me réveiller pour aller je sais pas où...),

1 promenade par jours dans mon char d'assaut,

7 à 8 couches par jours, dont 1 à 3 cacas explosifs ( et je vous dis même pas le bruit de tuyauterie associé!) ,

3 bodys foutus pour cause de cacas mous qui tâchent,

Déjà 3kgs700, +520g depuis la sortie de la maternité, +220g par rapport à mon poids de naissance,

1 visite chez le pédiatre où j'ai eu que des A,

Et bientôt mes premières vacances,

Elle est pas belle ma vie de bébé!

Repost 0
Published by meliemelo79 - dans Margot - 1er mois
commenter cet article
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 17:40

Dans un parcours pma, on se met à douter de lui. Pourquoi ne produit-il pas le bon ovocyte? Pourquoi ne permet-il pas la nidation de l'embryon pourtant décrit comme "beau" par le biologiste? En gros, pourquoi nous trahit-il tout à coup.

Alors, on lui en veut. On le maltraite à coup d'injections et autres joyeusetés. On le perfore, on le prélève, on réimplante, on l'écoute, trop, puis on le déteste.

Au cours de la grossesse, on doute de lui et de sa capacité à assurer jusqu'au bout. Pourquoi ne nous lâcherait-il pas encore une fois? En est-il vraiment capable?

Depuis ma grossesse sans encombre, puis mon accouchement express, je crois de nouveau en lui.

 

Tout a commencé le mardi après-midi.

Visite de suivi de fin de grossesse. J'en ai marre. J'ai l'impression que le travail ne va jamais commencer. Au monito, une belle contraction et un utérus contractile en continue. A l'examen, un col effacé, toujours ouvert à un doigt, médian. Face à mon ras-le-bol, la sage-femme appelle mon gynéco. Il m'examine, trouve que le col a bien maturé depuis le jeudi précédent. Il me fait bien mal. Je pense qu'il tente de me "décoller les membranes". Je repars avec un rendez-vous de suivi pour le lundi suivant si rien ne s'est passé d'ici là.

A partir de ce moment là (il est 16h30), de belles contractions toutes les 10 minutes font leurs apparitions. Je les sens bien, certaines sont plus ou moins douloureuses, comme depuis plusieurs semaines maintenant. Je n'y crois pas trop. Je me dis que comme d'hab ça va finir par s'arrêter. La soirée passe. Les contractions restent, toujours toutes les 10 min malgré le spasfon. Je me couche en me disant "et si?". J'arrive à m'endormir. Réveil 30-40 min plus tard. Je me lève et vais lire dans la chambre d'à côté. Je me dis toujours que ça va passer, "m*rde, je vais être crevée demain pour aller faire un petit tour aux soldes..".

Vers 1h, j'ai l'impression que ça se calme un peu. Je décide d'essayer de dormir un peu. Je m'endort tant bien que mal en pensant aux bonnes affaires du lendemain. Quittes à ne pas accoucher, je vais me venger sur la carte bleue!

A 3h, je me réveille soudainement sur une contraction très intense. Puis elles se succèdent par vague. 1, 2,3,4, toutes douloureuses, toutes les 5 min. Là, je sais qu'on y est. La douleur va et vient. Je souffle, je respire comme appris en cours de prépa. Ca fait vraiment mal! Au cours de ces 2 heures, je tente de ne pas me laisser submerger. Au pic de la douleur, je pense à la descente et au temps de récupération entre 2. Je vomis à 2 reprises tellement la douleur est intense.

A 5h, mon homme se réveille. Jusqu'ici, il a dormi paisiblement sans se rendre compte de rien! Je lui dis qu'on y ait. Il m'aide à préparer le reste de ma valise, prend un petit dèj.Je ne me presse pas. Je me dis qu'on a le temps. Pourtant, en partant je me rend compte que les contractions se rapprochent à toutes les 3 min.

Nous arrivons à 6h à la mat. J'ai vraiment très mal, je vomis de nouveau. C'est un supplice de m'allonger sur la table d'examen pour le monito et l'examen du col. Mon col est dilaté à 3. La sage-femme me propose la péri. Je suis surprise qu'elle la propose si tôt mais l'accepte avec

entrain! J'ai vu ce que c'était, ça me suffit comme ça! Sur le coup, j'ai l'impression d'être une chochote. En fait, mon homme me dira que lorsque je vomis (ce qui se reproduira encore une fois), l'intensité de la contraction est telle que le graphique du monito plafonne. Je pense très fort à ma mère qui a accouché de 4 enfants sans péri.....

La péri est posée autour de 7h. Elle agit dans les 15 min. Je sens et peux bouger mes jambes. Je sens les contractions mais n'est plus mal. Le sourire revient. Je suis heureuse. Nous allons avoir notre bébé!

Nous nous préparons à passer une longue journée.

Peu de temps après, la poche des eaux se romps spontanément. Nouvel examen, 5 large, presque 6. Ca va vite!

Vers 9h,mon homme pars chercher un café et des magazines. Nouvel examen, dilatation complète! Quoi! Déjà! La sage-femme m'annonce qu'on va répéter la poussée! Je panique un peu. Et si elle arrivait sans que mon homme soit revenu. Je l'appelle. Il arrive un peu paniqué, a un grand coup de pression, là, d'un coup, il réalise.

A 9h30, répétition générale. Je sens que ça pousse. Pas simple d'appliquer la poussée bloquée le moment venu! Ma louloute a un peu de mal à descendre dans le bassin. On se laisse un peu de temps.

10h15, elle est dans le tiers médian. On y est. C'est le moment de pousser. Je pousse environ 20min. J'ai l'impression de mal faire, que je ne vais jamais y arriver. Mon homme me dira lui avoir été impressionné par l'effort fourni et la force de ma poussée. Malgré la poussée, elle ne se dégage pas, elle semble bloquée. Décision est prise d'utiliser les forceps. La pose reste douloureuse malgré la péri. Le doc la décoince puis je pousse pour la sortir comme une grande. Quelle sensation particulière que ce passage dans mon bassin, mo

n ventre qui se vide, mes bras qui se remplissent.

ca y est, elle est là. Il est 10h40.

ca m'a semblé si simple de la mettre au monde. Oui, j'ai eu une épisio, des forceps mais franchement, tout le reste, c'est mon corps qui l'a fait. Il n'a pas failli!

 

Depuis, il continue à assurer comme un chef avec l'aide d'une louloute pleine de ressources.

L'allaitement s'est mis en place très naturellement. La montée de lait a été on ne peut plus supportable.

C'est fou comme au fond il était fait pour faire des bébés ce corps là! Joli pied de nez à Dame Nature!DSC00267.JPG

 

DSC00268.JPG

 

 

Repost 0
Published by meliemelo79 - dans Margot - 1er mois
commenter cet article
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 09:46
Nous sommes rentrées samedi- stop- tout va très bien- stop- un peu débordée mais nage en plein bonheur- stop- le berceau est tellement plein que le ventre ne semble même pas vide-stop- c'est la plus belle des petites Margot-stop- Je n'aime plus que la pluie, le week-end et début de semaine ont été difficile-stop- Je reviens vite vous raconter le début de cette merveilleuse aventure, continuer le combat, ne lâchez rien, ça vaut tellement le coup -stop- Dans 40 min, déjà une semaine que nos regards ce sont croisés...... Merci à toutes pour vos petits mots.
Repost 0
Published by meliemelo79
commenter cet article