Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mélie-Mélo de Lolo
  • : Notre petit bonhomme de chemin pour concevoir ce qui devrait être si simple: un bébé. Mais aussi, un défouloir, une soupape, un endroit pour confier mes mots et mes maux.....
  • Contact

Profil

  • meliemelo79

Archives

1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 17:40

Dans un parcours pma, on se met à douter de lui. Pourquoi ne produit-il pas le bon ovocyte? Pourquoi ne permet-il pas la nidation de l'embryon pourtant décrit comme "beau" par le biologiste? En gros, pourquoi nous trahit-il tout à coup.

Alors, on lui en veut. On le maltraite à coup d'injections et autres joyeusetés. On le perfore, on le prélève, on réimplante, on l'écoute, trop, puis on le déteste.

Au cours de la grossesse, on doute de lui et de sa capacité à assurer jusqu'au bout. Pourquoi ne nous lâcherait-il pas encore une fois? En est-il vraiment capable?

Depuis ma grossesse sans encombre, puis mon accouchement express, je crois de nouveau en lui.

 

Tout a commencé le mardi après-midi.

Visite de suivi de fin de grossesse. J'en ai marre. J'ai l'impression que le travail ne va jamais commencer. Au monito, une belle contraction et un utérus contractile en continue. A l'examen, un col effacé, toujours ouvert à un doigt, médian. Face à mon ras-le-bol, la sage-femme appelle mon gynéco. Il m'examine, trouve que le col a bien maturé depuis le jeudi précédent. Il me fait bien mal. Je pense qu'il tente de me "décoller les membranes". Je repars avec un rendez-vous de suivi pour le lundi suivant si rien ne s'est passé d'ici là.

A partir de ce moment là (il est 16h30), de belles contractions toutes les 10 minutes font leurs apparitions. Je les sens bien, certaines sont plus ou moins douloureuses, comme depuis plusieurs semaines maintenant. Je n'y crois pas trop. Je me dis que comme d'hab ça va finir par s'arrêter. La soirée passe. Les contractions restent, toujours toutes les 10 min malgré le spasfon. Je me couche en me disant "et si?". J'arrive à m'endormir. Réveil 30-40 min plus tard. Je me lève et vais lire dans la chambre d'à côté. Je me dis toujours que ça va passer, "m*rde, je vais être crevée demain pour aller faire un petit tour aux soldes..".

Vers 1h, j'ai l'impression que ça se calme un peu. Je décide d'essayer de dormir un peu. Je m'endort tant bien que mal en pensant aux bonnes affaires du lendemain. Quittes à ne pas accoucher, je vais me venger sur la carte bleue!

A 3h, je me réveille soudainement sur une contraction très intense. Puis elles se succèdent par vague. 1, 2,3,4, toutes douloureuses, toutes les 5 min. Là, je sais qu'on y est. La douleur va et vient. Je souffle, je respire comme appris en cours de prépa. Ca fait vraiment mal! Au cours de ces 2 heures, je tente de ne pas me laisser submerger. Au pic de la douleur, je pense à la descente et au temps de récupération entre 2. Je vomis à 2 reprises tellement la douleur est intense.

A 5h, mon homme se réveille. Jusqu'ici, il a dormi paisiblement sans se rendre compte de rien! Je lui dis qu'on y ait. Il m'aide à préparer le reste de ma valise, prend un petit dèj.Je ne me presse pas. Je me dis qu'on a le temps. Pourtant, en partant je me rend compte que les contractions se rapprochent à toutes les 3 min.

Nous arrivons à 6h à la mat. J'ai vraiment très mal, je vomis de nouveau. C'est un supplice de m'allonger sur la table d'examen pour le monito et l'examen du col. Mon col est dilaté à 3. La sage-femme me propose la péri. Je suis surprise qu'elle la propose si tôt mais l'accepte avec

entrain! J'ai vu ce que c'était, ça me suffit comme ça! Sur le coup, j'ai l'impression d'être une chochote. En fait, mon homme me dira que lorsque je vomis (ce qui se reproduira encore une fois), l'intensité de la contraction est telle que le graphique du monito plafonne. Je pense très fort à ma mère qui a accouché de 4 enfants sans péri.....

La péri est posée autour de 7h. Elle agit dans les 15 min. Je sens et peux bouger mes jambes. Je sens les contractions mais n'est plus mal. Le sourire revient. Je suis heureuse. Nous allons avoir notre bébé!

Nous nous préparons à passer une longue journée.

Peu de temps après, la poche des eaux se romps spontanément. Nouvel examen, 5 large, presque 6. Ca va vite!

Vers 9h,mon homme pars chercher un café et des magazines. Nouvel examen, dilatation complète! Quoi! Déjà! La sage-femme m'annonce qu'on va répéter la poussée! Je panique un peu. Et si elle arrivait sans que mon homme soit revenu. Je l'appelle. Il arrive un peu paniqué, a un grand coup de pression, là, d'un coup, il réalise.

A 9h30, répétition générale. Je sens que ça pousse. Pas simple d'appliquer la poussée bloquée le moment venu! Ma louloute a un peu de mal à descendre dans le bassin. On se laisse un peu de temps.

10h15, elle est dans le tiers médian. On y est. C'est le moment de pousser. Je pousse environ 20min. J'ai l'impression de mal faire, que je ne vais jamais y arriver. Mon homme me dira lui avoir été impressionné par l'effort fourni et la force de ma poussée. Malgré la poussée, elle ne se dégage pas, elle semble bloquée. Décision est prise d'utiliser les forceps. La pose reste douloureuse malgré la péri. Le doc la décoince puis je pousse pour la sortir comme une grande. Quelle sensation particulière que ce passage dans mon bassin, mo

n ventre qui se vide, mes bras qui se remplissent.

ca y est, elle est là. Il est 10h40.

ca m'a semblé si simple de la mettre au monde. Oui, j'ai eu une épisio, des forceps mais franchement, tout le reste, c'est mon corps qui l'a fait. Il n'a pas failli!

 

Depuis, il continue à assurer comme un chef avec l'aide d'une louloute pleine de ressources.

L'allaitement s'est mis en place très naturellement. La montée de lait a été on ne peut plus supportable.

C'est fou comme au fond il était fait pour faire des bébés ce corps là! Joli pied de nez à Dame Nature!DSC00267.JPG

 

DSC00268.JPG

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
<br /> Merci pour le récit :)<br /> plutôt rapide, même si poussée un peu longue !<br /> J'ai hâte de lire les p'tits bouts de vie à venir ( à défaut de photos :p)<br /> <br /> bisouilles<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> bel article, très bel article j'adore te lire car ça respire le bonheur et puis ça semble si simple ?!! trop bon !<br /> Bisous<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> Ah mais ça y est ! Felicitations !! Pleins de belles choses à venir !!<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Oui quand même, le progrès ça a du bon. bravo à ton corps! Biz<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> rhooo félicitations !!!! et quel accouchement !!! euh non tu n'es pas chochotte, moi j'aurais presque embrassé la sage femme quand elle m'a posé la péri, je me demande aussi comment ma mère a pu<br /> faire sans ça...<br /> Mais dis moi t'es une championne ! t'a accouché super vite !!! je suis jalouse avec mes 27 heures !!!!<br /> mais bon en contre partie on m'a dit que j'avais moi aussi un corps fait pour avoir des bébés.. c'est plutôt sympa je trouve et c'est une belle revanche sur DN et toutes ces années de PMA, on lui a<br /> fait un joli pied de nez !!! les pmettes ont leur revanche yeah !<br /> je te dis pas de profiter, je parie que tu profites à donf !!!!!!!<br /> embrasse bien ta puce pour moi !<br /> <br /> <br />
Répondre