Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mélie-Mélo de Lolo
  • : Notre petit bonhomme de chemin pour concevoir ce qui devrait être si simple: un bébé. Mais aussi, un défouloir, une soupape, un endroit pour confier mes mots et mes maux.....
  • Contact

Profil

  • meliemelo79

Archives

14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 13:39

Nous voilà déjà à 21SA+5j.

Ce 14 février est un jour particulier, une nouvelle rencontre avec notre petit pois qui devient grand. Tout va du mieux que ça peut et semble normal, comme le dit le compte-rendu. Nous avons découvert ce qui se cachait entre ces jambes. Une mounette! Papa est aux anges, les grand-mères aussi et moi ça me fait bizarre. Ce petit être a un sexe. Il va devenir une petite personne, avec un nom, un visage, une personnalité propre. A quoi va-t-elle ressembler? Vais-je réussir à gérer cette difficile relation mère/fille? C'est merveilleux, mais qu'est-ce que ça fait peur! Je tiens à préciser que je ne suis aucunement déçue, le sexe m'importait peu. C'est de le savoir qui est bizarre. Ça rend les choses encore plus réelles.

Pourtant, son hyperactivité dans mon bidon rendait déjà ça bien réel. Je suis tellement émue par ces petits coups et cette vie que je sens grandir en moi chaque jour. J'adore la sentir en moi. Peu à peu un sentiment bien particulier d'attachement naît en moi. Ça s'apparente à de l'amour mais c'est différent, ça sort des tripes. Je comprend le "chaire de ma chaire".

 

J'avais revêtu ma tenue "planquage de bidon" pour "protéger" les fivettes que j'étais susceptible de croiser.

J'aurai détesté être suivi içi. J'étais tellement bien avec mon suivi personnalisé, à l'écart des grosses bulles.

J'ai vu ce regard douloureux et mal à l'aise, j'aurai tellement voulu leurs dire que je faisais partie des leurs, que je comprenais tellement......

J'ai une pensée toute particulière pour Lili, Bergamote et Clem à qui je ne peux plus laisser aucun message d'encouragements (je rage souvent devant mon ordi!). J'ai envie de vous dire " et si ce traitement était le bon?", je vous le souhaite de tout coeur, à toutes.

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 15:24

En déménageant, j'ai du à l'arrache choisir une maternité sans trop savoir où j'allais. Je savais juste que je voulais une mater de niveau 2 (on sait jamais, mon côté parano "déformation professionnelle"), proche de mon domicile et de mon travail.

Travaillant dans un hôpital, le choix a été vite fait! Les échos sur internet n'étaient pas trop mauvais, c'était le plus simple.

J'ai donc eu mon premier rdv la semaine dernière. Les locaux sont un peu pourris, mais c'est pas l'hôtellerie qui m'intéresse, c'est la compétence.

Avant cette grossesse je m'étais renseigné et savais que cette hôpital avait un service de pma et un cecos. J'avais envisagé la suite de mon parcours pma dans cet établissement.

Pour mon écho des 22 sa, malgré la liste de cabinet privé remise par mon gynéco, j'ai décidé de prendre directement rdv au chu. Je ne vois pas pourquoi j'aurai à payer un dépassement d'honoraire, me compliquer la vie, tout ça parce que je parait bankable. J'ai choisi le public pour mon suivi, c'est pas pour me retrouver dans le privé sans l'avoir décidé!

Me voilà donc à la recherche du secrétariat des échos. Je monte au 2ème, suis les flèches "échographies". J'arrive au bon endroit, avec mon bidon qui commence à pointer.Et là je me suis sentie super mal à l'aise. Le service d'échos obstétrical et mélangé au service d'échos pma, sur le pallier du centre fiv. J'ai vite fermé mon manteau, heureusement ample. J'ai trop connu cette souffrance. Des couples attendaient là, une femme bien enceinte dans le lot..... 

Je nous ai vu à leur place si cette fiv n'avait pas fonctionné. Comme pmgirl le dit si justement, chez les autres femmes, la seule chose que l'on regarde c'est le ventre à la recherche d'un bidon qui pointe.Rien de pire quand on attend son rdv que de se retrouver face à la preuve de notre incapacité à atteindre cet état.

Je me suis vraiment demandé si l'équipe médicale se rendait compte de l'incohérence dans sa  démarche thérapeutique et suis bien contente d'avoir insisté pour en faire une petite dernière avant mon départ.

Grande ville et grand centre ne rime vraiment pas avec prise en charge optimale.....Je ne salurai jamais assez l'efficacité et l'humanité de mon centre....

 

Pour finir, rdv le 14 février pour l'écho morpho, nous devrions savoir si les bulles que je ressens depuis quelques jours sont le fait d'un valentin ou d'une valentine!

 

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 18:22

un examen gynéco montrant un col bien fermé, une tension nickel, + 2 kgs sur la balance à 16sa+5, un antécédent "fiv icsi" lâché au court de la conversation l'air de rien, un gynéco obstétricien sympa, qui en fait ni trop peu ni trop plein.

 

Mon haricot continu son bonhomme de chemin. Un malheur peut toujours arriver mais rien ne sert de se stresser outre mesure, comme la dit Mr le docteur. Notre risque intégré de T21 est de 1/10 000, on va laisser le pas de bol aux autres pour une fois!

 

Tellement pas stressée que j'en ai oublié de réclamer d'entendre le doux son du coeur de Tic! C'est le doc qui s'est écrié "on a même pas écouté le coeur du bébé!" alors que j'allais me rhabiller!

Comme je lui ai dit, moi ce que je kiffe c'est les echos sous le manteau! Je l'ai bien fait rire, c'est déjà ça! La prochaine écho devrait avoir lieu dans 5 semaines. Reste plus qu'à trouver un échographe dispo et pas trop cher (merci les dépassements d'honoraires...), soit un truc compliqué en région parisienne! J'ai hâte de la faire cette écho. D'abord pour être sûre à 99% que tout va bien et surtout pour connaître le sexe. J'ai l'impression que ça va nous permettre de mieux nous projeter, plus l'investir, le personnaliser.

Actuellement nous travaillons durs sur les prénoms, pas facile du tout! Certains nous plaisent bien mais nous plairons-t-ils pour toute une vie?

 

J'ai commencé mon nouveau job. Je culpabilise grave d'arriver avec le polichinel dans le tiroir.... Mais bon, c'est la vie. Le plus drôle c'est que nous arrivons à 2, et que j'ai appris aujourd'hui que la seconde était aussi enceinte! Niveau manque de bol au recrutement ils ont fait vraiment fait fort! L'avantage avec moi c'est que j'enchaînerai pas sur le 2ème direct!

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 17:11

3 mois que tu es là en moi, à grandir petit à petit.

3 mois que notre vie a changé, que les larmes ont fait place à la joie mais aussi aux angoisses qui peu à peu s'éloignent.

3 mois qui font de moi une femme "comme les autres", capable de procréer, dont l'utérus est accueillant et convivial, vu qu'un habitant veut bien y rester! Le passé reste mais la médecine a permis de combler cette faille narcissique, cette impression que tout était de ma faute, que mon corps me faisait défaut.J'ai besoin de devenir cette future maman lambda, pour mettre peur et angoisses à distance.

 

Noël avec un petit habitant a été tellement particuliers. Mon plus beau cadeau était déjà là, le reste au fond a tellement peu d'importance. Notre entourage nous permet de réaliser que dans 6 mois nous serons trois. Ma belle-mère nous a offert un pyjama et des bodies, c'est si petit et si flippant à la fois. J'ai mal dormi la nuit suivante!

 

Cette joie n'empêche pas des sentiments ambivalents. La peur de ne pas être à la hauteur, de "perdre" sa liberté, du corps qui change et qui ne redeviendra sûrement jamais le même qu'avant.

 

L'envie d'écrire pour soi qui revient, puis la mauvaise nouvelle qui me touche, me fais de nouveau me sentir si chanceuse... J'aimerai tellement pouvoir partager cette joie avec vous toutes!! Dame nature tu es vraiment une p*te parfois!!!! Je suis désolé pour la vulgarité mais tant d'injustice me fait mal.... Tu le méritais ce beau moment.... Vivment 2011, que ce soit votre année!

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 21:03

Mon happy-end est en passe d'avoir lieu. Mon écho des 12sa faite à 13sa+1 s'est merveilleusement bien passée.

Beaucoup de stress, la peur de la mauvaise nouvelle, qui en fait se termine par des larmes d'émotions et un haricot devenu un mini-bébé, un mini-nous.

Il a bien deux bras, deux jambes, qu'il bougent furieusement, 5 doigts à chaques mains, un nez, une bouche, un fémur bien grand et une clarté nucale top à 1,5mm. La mesure tête/fesse est maintenant de 7,5cm.

C'est tellement bizarre de voir ce petit être bouger en soi sans rien sentir et se dire que ça se passe bien en nous.

 

De ce petit nuage, j'ai du mal à trouver ma place ici, et surtout l'envie d'écrire. Je passe pourtant toujours quotidiennement mais c'est le vide.

Je sais aussi ce que ces articles peuvent susciter lorsqu'on est mal et que le tunnel parait encore si long. Je ne peux étaler mon bonheur, mais ne peux vous dire que la pma a abîmé celui-ci. J'ai l'impression que notre parcours me donne encore plus goût à ce que nous vivons. Je connais le prix à payer, la galère, les sondes d'endo, les prises de sang, l'attente, la mauvaise nouvelle, l'intimité du couple étalé, l'envie de pleurer, l'impression de rester sur le quai..... Alors galérienne, n'oubliez jamais que nous toutes avons eu cette impression que nous n'irions jamais au bal, que notre ventre resterai vide et inhospitalier. Il n'y a pas de bon dossier, ni de mauvais, il y a juste des couples en souffrances qui luttent pour y arriver et qui à force d'acharnement atteignent le saint-graal. Au fond, on reste dans le même bateau, même si l'on passe "de l'autre côté".

 

Narrer ma grossesse? Ca ne me motive pas. Mais qui sait, l'envie se repointera peut-être?

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 21:54

Aujourd'hui a commencé mon troisième mois de grossesse.Bientôt les 12 SA.

 

Aujourd'hui la mamie de tic (ou tac...) a acheté son premier pyjama.

 

Aujourd'hui, j'ai osé dire dans une boutique que j'étais enceinte et que ma poitrine aller continuer à grossir ( pour l'achat d'un soutif j'étais un peu bloquée..)

 

Demain, je compte acheter mon premier pantalon de grossesse. Malgré un ventre qui ne pousse pas assez à mon goût, il pousse assez pour m'empêcher de fermer mon pantalon! C'est ça ou les fesses à l'air, alors par ce froid polaire..!

 

Lundi, j'ai revu notre haricot qui est devenu une crevette. Il fait maintenant 39mm et son coeur bat toujours la chamade. Ce bruit magique qui s'est fait attendre, 30 seconde où le rêve se transforme en cauchemars... Mon gynéco "d'avant" restera d'avant. Maintenant que j'ai croisé mon gynéco " chelou qu'est super fort ", ça va être dur de lui arriver à la cheville... J'hésite à me faire suivre par une sage-femme.

 

Samedi, ça faisait 1an que la biopsie avait redonné de la couleur à notre vie, fêter ça avec un haricot magique dans le bidou, rien de mieux.

 

Mardi, j'ai rendu les clés de la maison que j'aimais, notre nid, notre maison qui n'est plus notre maison. Mardi, j'ai tourner une page pour en débuter une autre.

 

En ce moment je suis un fantôme de la blogo. Je passe mais je n'arrive pas à écrire. Trop de sentiments mêlés.

 

Le 16/12 aura lieu la rencontre où je verrai enfin où est le cul, où est la tête, parce que je vous avoue que jusqu'ici j'ai pas vu grand chose... Mère indigne! Doc de m**de qui n'explique rien!

 

On oublie pas mais qu'est ce que c'est bon de se laisser aller à cette torpeur heureuse. Je crois que j'ai rejoins le banc des femmes enceintes béates, même si les pointes d'angoisses subsistent.

Je vous garde une place bien chaude amies les galériennes.

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 14:37

Plus que 3 semaines avant les fameuses 12SA!! On y est presque! J'ai hâte d'être au 29 pour la consult intermédiaire avant l'écho officielle, j'espère bien revoir notre haricot magique!

Je commence à vraiment me dire que ça va durer, à faire confiance à mon corps et surtout à mon winner, même si parfois je me demande si il est toujours là... Mais je tente d'évacuer rapidement les doutes, pourquoi on aurait pas un peu de bol pour une fois?!

Niveaux symptômes, les nausées vont et viennent selon les jours. Plus de vomitos depuis que j'ai adapté mon petit-dej, ça me va comme ça. Les odeurs m'incommodes pas mal, j'ai déjà l'odorat développé alors là.... Qu'est que les gens puent parfois! J'appréhende un peu le métro aux heures de pointent à partir de janvier... Je leurs vomirai dessus, ça fera de la place! Mes seins gonflent tranquille, je commence à ne plus rentrer dans mon 85C. Par contre je m'attendaient à ce qu'ils soient tendus mais en fait, je ressens plutôt comme des petites décharges électriques au niveau des tétons, à l'intérieur du sein, c'est bizarre comme sensation et inconnue. Mon ventre lui a bien dégonflé au niveau des ovaires. Je suis à l'étroit dans mes jeans mais pourtant la poussée n'est pas flagrante, ça ne pousse d'ailleurs pas assez à mon goût! Je l'observe chaque jours, je veux qu'il pousse! ça fait bien rire mon homme! En attendant je le tartine consciencieusement tous les jours.

Notre déménagement approche à grand pas, je ne réalise pas vraiment et flippe vraiment de devoir annoncer la bonne nouvelle à mon nouvel employeur..... Je sens qu'il va sauter de joie......

 

Plus que 10 jour .....!!

 

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 13:18

J'ai enfin décidé d'être positive et de profiter de cette énorme chance que nous avons. J'ai décidé de lâcher-prise. De toute façon ça ne changera rien au chmilblic, si malheur doit arriver il arrivera.

J'ai donc fait ce premier pas en achetant une petite crème mustella contre les vergétures. C'est sûre que c'est pas très glamour mais je vous assure que c'est un grand pas en avant pour moi. C'est assumer et dire "oui je suis enceinte".

Je ne m'étendrai pas sur le bonheur que nous ressentons, un peu de pudeur, mais nous dire qu'il y a un an nous prenions rdv au cecos, c'est une sacré victoire.

Mon homme prend soins de moi comme jamais et ça c'est vraiment chouette.

Copine de galère n'abandonnez jamais, nous n'étions vraiment pas bien parti et pourtant!

Vivement le 29/11 que je revois notre crevette et que je franchisse la barre des 2 mois qui m'apporteront encore un peu plus de sérénité! En attendant je "profites des nausées et petit vomito du matin, fatigue intense et gros nénés, pantalon qui serrent,  pour me rassurer.

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 13:29

Hier avait lieu the echo, celle qui nous dit que tout va bien et que l'activité cardiaque est bien présente. J'y ai été plutôt sereine, au vu des résultat de vendredi. Surtout que depuis aucuns saignements en vu.

Le haricot va bien. Il fait 12mm, a un coeur qui bat toujours la chamade, il vogue bien dans une grande poche. Par contre, ce qui a bien fêlé la sérénité apparente, il y a bien eu un léger décollement avec un léger saignement et un caillot visible. Le gynéco n'est pas inquiet, mais moi je ne suis pas rassurée..... Il dit que c'est dû au travail de l'utérus et de la poche dans laquelle se trouve l'embryon, que parfois l'un grandit un peu plus vite que l'autre, d'où le petit décollement. C'est comme si on me rappelait encore que rien n'est gagnée, qu'il ne faut pas baisser la garde..... Qu'ils sont long ces trois premiers mois....

Par contre, c'est vraiment bizarre d'y retourner avec un petit haricot dans le ventre. J'étais tellement habituée à y aller pour voir mes ovaires, y espérer de beaux follicules, un endomètre de compète, se dire que peut-être mon faire-part se retrouvera sur ces murs. J'espère vraiment ne pas avoir à y retourner de si tôt et que l'histoire se terminera vraiment bien.

J'essaie de profiter sans trop flipper. Je sais que nous avons beaucoup de chance. Mais, le test positif passé, les montagnes russes continuent, les doutes persistent, juste mêlé à la joie plutôt qu'au désespoir. C'est sûre que je préfère ça mais vivement que ce soit juste la joie!

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 18:22

Depuis quelques jours je suis plus confiante, malgré quelques moments de doutes. Mes seins gonflent, j'ai la nausée avec même un petit vomito hier, je suis enceinte quoi. Il me tarde d'être au 8. Et ce matin, patatra.

Petit tour aux toilettes (enfin... ben ouais, constipation en plus du reste), je me retrouve avec la grosse trace sang bien rouge qui fait bien peur. Deuxième essuyage rebelote, là, ça va plus.

J'ai appelé directe le centre qui me dis de pas paniquer, que ça peut arriver, que c'est peut-être la progestérone qui irite le col, que tant que ça reste isolé pas de nécessité de me faire faire 40 min de route pour une echo en urgence.

Pas prête à vivre un week-end d'enfer, j'appelle l'hôpital, où je vais être suivi dans mon premier trimestre, ils me disent de venir à 14h, je serais vu par l'interne de garde.

La pauvre... J'étais livide, décomposée, prête à craquer. Elle a bien tout regardé, aucuns signes de saignements nul part. Elle penche plus pour une cause hémorroïdaire (trop classe...), même si elle n'a pas pu voir la coquine tellement j'étais tendue. Au passage nous avons donc gagné une écho avec 2 jours d'avance....

Il y a donc bien un petit haricot avec un gros coeur qui bat dans un sac bien grand comme il faut. Pas de signes de décollement et une belle vésicule vitaline. Pas eu de mesure ni rien mais c'est déjà en partie rassurant... Je serais bien rassuré lundi, où j'aurai plus de détails.

Lors de cette attente interminable en salle d'attente au milieu des femmes enceintes épanouies j'ai bien compris que je ne faisait toujours pas parti de leur monde de béatitude et d'insouciance.... Pas sur que ça arrive un jour!!

Partager cet article
Repost0