Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mélie-Mélo de Lolo
  • : Notre petit bonhomme de chemin pour concevoir ce qui devrait être si simple: un bébé. Mais aussi, un défouloir, une soupape, un endroit pour confier mes mots et mes maux.....
  • Contact

Profil

  • meliemelo79

Archives

30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 19:21

Le repos à la maison aidant, je me suis lancée dans la confection de petites choses pour ma louloute. J'avoue que je suis assez fière du résultat et surtout de les avoir fait  moi même.

IMG 0418IMG_0415.JPGIMG 0416

 

!

Partager cet article
Repost0
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 17:21

         Après dix jours dans ma famille, difficile de se dire que je serai sans mon gros ventre la prochaine fois .... Tout le monde a passé son temps à me dire que ça allait passer vite et que la prochaine fois nous serions trois et blablabla.

J'ai pas trop envie d'entendre ça. J'adore être enceinte, me sentir grosse et lourde, avoir mon gros bidon plein de ma petite fille. Je pense peu à l'accouchement en lui-même. Je pense souvent à notre vie d'après mais ça reste si loin et abstrait. J'ai attendu si longtemps ce moment et ai tellement peur de ne pas le revivre.... Encore (ou plus que?) 2 mois pour en profiter. Voilà déjà le 8ème mois.... Ca passe très vite mais en même temps je n'arrive plus à me souvenir de mon ventre plat et vide, comme si elle avait toujours été là.

         Poupette grossit, a de moins en moins de place, je le sens à ses coups plus forts, ces mouvements moins aisés. J'ai hâte de la revoir la semaine prochaine pour notre dernière écho. Je commence à me demander à quoi elle va ressembler. Que vais-je ressentir? Vais-je l'aimer? La trouver belle ou môche? Et si je ne ressentais rien?

De façon contradictoire, je me sens très attachée à elle, d'un amour particuliers. J'avoue avoir un peu de mal avec toutes ces personnes qui veulent absolument la sentir bouger et me pose d'emblé la main sur le bide. Elle doit le sentir car se fait très discrète dans ces moments là. J'aime bien l'idée de pouvoir la garder rien que pour moi ( à l'exception de mon homme) , je sais qu'ensuite il va falloir partager un peu plus....

          La chambre prend forme. Le plus gros est acheté ou récupéré. Ca fait peur! Tant de chose pour une si petite personne...On se sent un peu envahis! J'ai maintenant hâte que les murs soient peint pour que l'on puisse monter les meubles et que je puisse enfin laver tout ces petits vêtements. Et puis, il va falloir faire la fameuse valise.... Suis pas encore prète psychologiquement!

J'espère que les cours de préparation à l'accouchement vont m'aider à rendre ça plus concret, plus réel et passer " ce cap" vers la suite. Parce qu'il va bien falloir qu'elle sorte un jour! Je sais bien que je n'ai pas trop le choix!

Partager cet article
Repost0
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 17:46
Ma trentième semaine d'aménorhée se termine demain..... Déjà.... Je ne pensais jamais écrire cela, je ne pensais jamais pouvoir vivre ça quand je le lisais chez les autres. Avec cette nouvelle dizaine, les angoisses ont pointé le bout de leur nez..... Un jour, pas si lointain que ça, tu vas sortir de mon gros bide pour devenir un petit bébé dans nos bras. J'ai les ch'tons. Je t'ai attendu et espéré tout ce temps. Je t'ai rêvé, imaginé et aujourd'hui, je me demande si je vais y arriver. Etait-ce une si bonne idée? Suis-je capable de rendre un petit être heureux? Perdre un peu de ma liberté au profit de cette nouvelle vie, y gagner beaucoup? Le rêve qui entre dans la réalité ça fait toujours peur, non?
Partager cet article
Repost0
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 10:04

Je déteste m'alarmer pour rien.  Je n'ai jamais été aux urgences. J'ai failli laisser mourir mon homme sur le canapé alors qu'il faisait une péritonite en allant de cabinet médicaux en cabinet médicaux, on allait pas aller engorger les urgences quand même! Mon truc pour pas paniquer c'est la banalisation. Je vais rarement chez le médecin, en général je me dis que ça va passer tout seul. Ca doit être ma façon à moi de rationaliser. Lorsqu'on est dans le milieu médical, si on se met à trop s'écouter, je vous dis pas tout ce qu'on peut se diagnostiquer!

Hier pourtant j'ai sauté le pas. J'ai fait ma première vraie visite aux urgences gynéco (après un passage express en début de grossesse pour saignements, mais ça compte pas c'était plus une consult en urgence).Alors aux urgences, c'est vrai qu'on attend longtemps, et qu'on y va souvent pour rien. En gros, j'y ai passé la journée, pour repartir avec du spasfon, toujours des douleurs, pas de réels explications....

Tout a commencé la nuit dernière. Réveil à 4h, j'ai mal au bide, ça ressemble pas à des contractions, j'essaie de me rendormir. A droite, à gauche rien n'y fait j'ai trop mal. Allongée c'est encore pire. Je décide me lever, prends 2 spasfons et morfle en silence. Suis pas constipée mais j'ai bien l'impression que c'est intestinal. Je me recouche vers 5h30, ça à l'air d'aller un peu mieux, toujours mal, mais j'arrive à m'allonger et à me rendormir. 1h plus tard rebelote, de nouveau réveillée par la douleur. Je commence à douter. Je finis par prendre un petit-dèj. Et là miracle, ça se débloque, direction les toilettes, j'ai l'impression que ça va mieux. Je suis crevée, et si j'allais me recoucher? Il est 8h30, je me rendors tranquille, presque plus mal. A 10h30 de nouveau la douleur! J'en ai marre et je commence vraiment à me dire qu'il y a un truc qui tourne pas rond. Et si c'était des contractions et que je ne m'en rendais pas compte? Et si il y avait un problème avec le bébé? Y'a pleins d'histoires de ce genre là, où les filles accouchent prématurément alors qu'elles avaient pas senti les contractions.

Voilà comment j'ai abdiqué.... Direction les urgences. Je préfère y aller pour rien que de le regretter toute ma vie.

Arrivé à 11h30, nous ne ressortirons qu'à 17h....

Poupette est en pleine forme.J'ai eu le droit à mon premier monito ( pas de contractions), à un toucher vaginal qui a montré un col en "béton" bien postérieur (j'ai encore bien morflé), et même à une petite echo. La bougresse, elle profite! Elle fait environ 1kg500, elle a pris 1kg en 7 semaines. Elle est bien tête en bas et c'est bien ces petits petons qui me latte les côtes régulièrements. Comme quoi je ne me plante pas sur tout....!!!!

Bon, je suis plutôt mal à l'aise de leurs avoir fait perdre leur temps.... En plus d'avoir accessoirement perdu le mien! En gros, mon diagnostic était le bon, c'est surement intestinal, même si je ne suis pas constipé. Elle doit appuyer sur le colon à certains endroit " ça peut faire très mal un gros gazs bloqué ma petite dame"..... J'adore aller consulter pour mes gazs.....

La douleur, elle, reste. Beaucoup moins intense mais toujours présente, à moi le cocktail spasfon/paracétamol! Espérons que ça ne durera pas pendant les trois prochains mois....

 

N.B: pendant mes périgrinations nocturnes mon homme ronflait et ne s'est rendu compte de rien... ça promet pour la suite!

Partager cet article
Repost0
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 15:24

Ben ma foi tout va plutôt bien!

Je kiffe toujours les galipettes in my body (même en pleine nuit quand ça m'empêche de me rendormir, oui, oui, oui), le gros ventre, la belle crinière et le teint rosée.

Pour tout dire j'adore être enceinte. Et puis l'euphorie du 5ème et 6 ème mois c'est mieux que toutes substances hallucinogènes, faut l'admettre! Moins chère, et plus écologique! La vie est belle, il fait beau dehors, je me prélasse au lit le matin pendant que mon homme va bosser, que demander de plus?

Lui d'ailleurs il hallucine. Je rigole tout le temps pour des conneries, j'ai le sourire en quasi-continue, je suis heureuse quoi! Bon avant je rigolais aussi mais disons que j'étais un peu plus ronchon.

Par contre, la fragilité et la sensibilité à fleur de peau reste bien présente. Je chiale facilement ( disons devant des conneries à la télé...), je sens que j'ai besoin qu'il me protège, qu'il m'entoure et ça il le fait très bien.

 

Mon poids grimpe tranquillement, je me fais une raison, je vais être un petit tonneau moi aussi, comme tout le monde. Comme me dit mon doc, faut grossir pour faire un bébé ( je crois même qu'il se fout un peu de moi quand il me dit que je suis énorme lorsque je lui demande si je n'ai pas trop pris!) +5,5 kgs au compteur depuis le début, c'est très correct. Ne croyez pas que je me prive, j'ai même mangé du nutella ce matin! Pourtant je psychote, j'ai honte mais j'ai peur de devenir grosse, après. Je sais c'est nul, horrible et tout et tout, mais j'ai toujours été facilement mince. Avoir un gros bide maintenant et un peu plus de fesse pas de problème, mais après... Pourtant quand je vois ce qu'il est préconisé de manger dans certains magazines je m'en sens bien incapable. Pas possible pour moi de faire même "attention", j'aime trop la bouffe! Par contre, depuis le début de ma grossesse, j'équilibre mieux mes repas avec plus de légumes et de produits laitiers.... entre deux excès!!

 

Nous avançons petit à petit sur les achats et la préparation de l'arrivée de notre grenouillette. C'est même un peu (beaucoup) obsessionnel chez moi, je l'admet. J'y pense beaucoup, surfe, compare les prix, mets trois plombe à me décider. La poussette est achetée depuis un moment, je me suis fait bien plaisir sur les fringues (quasiment tout est acheté en 1 et 3 mois), manque plus que le matériel de puériculture. Là, le choix est plus difficile. Quels biberons? stérilisateur ou non? Allaitement ou non? Quels jouets? Les magasins de puéricultures se font vraiment un max de blé sur notre dos!

Et la chambre? un vrai casse-tête! Déjà, ça coûte très cher. J'ai vraiment halluciné quand j'ai vu des catalogues sans prix!!! Comme si, parce qu'on veut le meilleur, on ne regardait pas à la dépense.... Mauvaise mère que je suis, j'ai demandé les prix. Ensuite, il faut trouver le modèle qui va avec nos goût (parce qu'il y a du moche...), notre budget mais aussi les délais de livraison. On avait enfin fait notre choix et même passé commande, mon homme était content, j'allais lui foutre la paix avec cette obsession là. Et bien non! 15 semaines de délai ma petite dame! Plus de 3 mois pour être livré!!! Nous avons donc annulé et à nous de nouvelles recherches...... Nous nous sommes rabattus sur un autre modèle, dans une autre enseigne, il annonce 4 à 6 semaines, plus raisonnable!

Allez, j'arrête avec mes c*nneries, j'adore me prendre la tête avec tous ces trucs, ce serait vous mentir que de dire le contraire!

 

Avant de passer au berceau, la grenouillette à l'air de se plaire dans son milieu aquatique. Elle bouge bien, mais me semble plus à l'étroit qu'il y a quelques temps. Elle a l'air "bloqué" le dos sur le côté gauche et les pieds sous mes côtes à droite (ça va être sympa d'ici quelque temps..). J'ai moins de contractions depuis l'arrêt du travail, mais toujours si je fais certains efforts, comme le ménage par exemple. Du coup, c'est mon homme qui s'y colle.

Mon ventre ne fait que grossir et j'ai du mal à l'imaginer plus gros, alors que pourtant..... Le temps me parait long avant de la revoir.... Ce sera le 3/05 pour l'écho des 32 sa, encore un peu plus d'un mois....

 

Paradoxalement, j'ai du mal à imaginer que ça va s'arrêter un jours et qu'elle va sortir de mon ventre. Je n'arrive pas à m'imaginer accouchant, puis le ventre vide, comme si cet état de béatitude était indéfini. Pourtant, nous nous projetons beaucoup dans la suite. Mon homme a prévu de prendre 5 semaines d'affiler après la naissance (entre le congé paternité et les congés annuels) puis une semaine début septembre pour que l'on parte tout les trois pour nos premières vacances en famille. Nous commençons à imaginer cette vie à trois, les premiers temps.

Je me demande ce que ça va changer entre nous, comment ce petit être va s'intégrer au couple uni et proche que nous formons et que j'espère nous resterons. Le parcours pma et toutes les autre épreuves que nous avons pu traverser ensemble nous ont beaucoup soudés. La grossesse est comme une parenthèse magique de bien-être entre nous. Peu de conflits, beaucoup de plaisir à partager des moments ensembles, comme si tout c'était "aplani". Un nouveau-né va t-il fragiliser cet équilibre? Arriverons-nous à faire face ensemble comme nous l'avons toujours fait?

Nous avons encore 3 mois pour nous y préparer!

Partager cet article
Repost0
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 09:49

Comme tous les matin, me voilà devant les maternelles. Thème du jours: le risque de contamination toxo/listeria pendant la grossesse.

Jusqu'ici tout va bien, je suis concernée. Mais alors qu'est ce qu'elles m'ont gonflées! Si on les écoute on ne peut plus rien manger.Il y en a une qui faisait même gaffe aux légumes!!!!!! Je sais pas trop ce qu'il lui restait à manger. Parce qu'en plus, je vous ai pas dit mais faut aussi faire gaffe aux graisses, aux sucres parce qu'il faut pas trop grossir!

Au passage, j ai bien envie de pousser un coup de gueule contre un magazine familiale qui en supplément offre un livret " le régime dunkan pendant la grossesse"! Bien sûre sous couvert d'un avis médical. Ben oui faut pas trop se mouiller! Je sais pas pourquoi mais j'ai quelques doutes sur le fait que les futures mamans vont demander l'avis de leurs médecins......

Alors moi je dis stop à toutes ces conneries! Être enceinte n'est pas une maladie et c'est sûr qu'on va prendre du poids. Je fais gaffe, je lave mes légumes (comme avant d'ailleurs....), je congèle la viande pour pouvoir la manger saignante, je mange des rillettes sous-vide le jour de l'ouverture, j'évite le fromage cru, mais je continue à en manger cuit (raclette, fondue, gratins) par contre je privilégie le sous-vide et fais attention aux dates. Mon chat n'a pas été dégagé de la maison, un animal n'est pas un substitut que l'on jète le moment venu, j'évite juste sa litière ou mets des gants si nécessaire. Merde!!!! Bouffer c'est un plaisir! On passe notre temps à nous gonfler avec ça. Prenez du plaisir mais attention c'est dangereux, c'est cancérigène, ça fait grossir, mais lâcher nous!!!!!!! Je sais que la listérios et la toxo sont dangereuses pour le foetus mais ça saute pas! Arrêtons le discours alarmiste!

Partager cet article
Repost0
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 10:58

API-0344.JPG

Partager cet article
Repost0
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 17:32

Voilà, ça y est, je n'irais plus travailler avec mon gros bidon. La prochaine fois que j'y retournerai, ce sera avec une petite grenouille dans un porte-bébé à déposer à la crèche. Ca fait vraiment tout bizarre......

Je culpabilise un peu de les lâcher si tôt, encore 2 mois avant le congé mat officiel, mais ça commence vraiment à tirer.

Hier avait lieu mon rendez-vous des 6 mois. Mon col est bien postérieur et fermé ( un petit toucher vaginal bien douloureux au passage....), toujours des contractions, entre 5 et 10 par jours, donc rien d'affolant. Par contre, je me traîne. Je me sens lourde, essoufflée. Non, non, non, je ne me plains pas! Mais du repos, vivre à mon rythme me fera le plus grand bien. Et puis, j'ai envie d'en profiter. Prendre le temps de regarder mon gros ventre grossir, sentir ma poulette faire des galipette. C'est fou comme elle déforme mon ventre, je pensais pas que ça arriverai si tôt. J'adore l'"état" d'attente dans lequel nous a plongé la grossesse. Petit à petit, nous préparons notre nid, nous imaginons notre future vie à trois, tout en essayant de profiter de ces derniers mois à deux.

J'appréhende quand même un peu ces longues semaines seule sur mon canapé lorsque mon homme ira travailler.... Notre vie sociale est encore pour ainsi dire inexistante dans notre nouveau "chez nous", il va falloir que je m'occupe.....J'ai pleins de projets de coutures et de peintures pour future poupette, faut juste que je m'y mette!

26 SA+2....... ça me semblait tellement énorme quand je le lisais chez les autres.....!! Aujourd'hui j'y suis enfin et j'adore!

Le combat a été rude mais le jeu en valait vraiment la chandelle.

Clin d'oeil du sort ce matin.Premier jours d'arrêt, me voilà devant "les maternelles". Le sujet de la grande discussion: "l'infertilité masculine"! Je n'y ai pour ainsi dire pas appris grand chose, mais j'ai vu un petit reportage sur la biopsie testiculaire, ça fait bizarre de voir que mon homme a subit ça.... La médecine fait vraiment des miracles.

Surtout quand on a ce miracle qui déforme son ventre en regardant le reportage!

Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 17:35

Il y a un an j'étais bourrée d'hormones, au bord de l'hyperstim, pleine d'espoir et prête à vivre ma première ponction.

J'y croyais à fond, j'étais à l'ouest, un bide énorme, une fatigue intense, je croyais que le lendemain serait le premier jours du reste de ma vie.

Jusqu'au bout j'y ai cru. Le test pipi positif, le second aussi, la prise de sang positive mais avec un taux minable de 25ui qui laissait si peu d'espoir. Ces fameuses traces rouges sur le papier toilette qui fait que tout s'écroule, le taux à 15ui, les larmes versées. Rien que d'y repenser j'en verserai bien encore quelques unes.....

Et puis, le gouffre. Le puits sans fond comme après l'annonce de l'azoo malgré le doc aux paroles plus encourageantes que jamais. L'envie de fuir, de tout plaquer, l'envie folle de recommencer vite pour revivre l'espoir. Pourtant, aucuns des traitements suivant n'aura le même goût que celui-ci. C'était le premier, celui qui devait marcher, celui qui m'a marqué, pour toujours.

Après tout c'est enchaîné. Une année dure et intense,des échecs, un décès brutal mais aussi des occasions inespérées qui nous ont amenés à déménager. Et puis cette seconde fiv qui m'a offert cette grosse bulle, qui pousse un peu plus chaque jours.

Comme c'est absurde..... Je suis enceinte de 21 semaines et je pleure encore sur ma première fiv qui n'a pas marché..... Va comprendre...

 

Partager cet article
Repost0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 20:30
Chaques jours, je regarde mon ventre pousser. Chaques jours me fait réaliser que ça se passe bien dans mon corps. Des petits coups, un souffle plus court, un vessie toute mini, peu à peu je deviens maman. Mais comment mon homme devient il un père? Les trois premiers mois ont été très abstraits pour lui. Il ne réalisait pas. L' éloignement géographique ne facilitait pas les choses. Il a raté la première écho. Il se rendait juste compte que j'étais encore plus soupe au lait que d'habitude, et que malgré des tonnes d'heures de sommeil, j'avais toujours une tête de déterré. J'ai parfois eu du mal à comprendre que ce "détachement" n'était pas un manque d'intérêt mais plutôt une grande difficulté à réaliser que dans quelques mois nous serions trois. Depuis le début du deuxième trimestre et la progression fulgurante de ma bulle, il semble de plus en plus réaliser ce qu'il se trame là-dedans. Il fait studieusement ces "devoirs" chaque semaine en lisant la page du bouquin de grossesse correspondant à la dite semaine, il me couve du regard dès que nous sommes dans un endroit public, m'interdit de monter sur le moindre tabouret, porter la moindre charge... Mais le plus émouvant, ce sont ces instants magiques comme le jour où il a senti sa fille bouger pour la première fois, quand nous avons appris que c'était une fille et où interloqué il me disait " une petite drôlesse alors...!!", quand il accepte de faire les boutiques sans rechigner ( alors qu'il déteste profondemment ça) pour "sa fille" et qu'il décide tout fière de lui acheter telle tenue "parce qu'il la trouve trop belle!", quand il avait l'oeil plus que brillant pendant l'écho puis qu'il a éclaté en sanglot en sortant en me disant qu'il allait devenir père sans son père. Peu à peu, je vois le père qu'il sera apparaitre et je crois que c'est une des choses les plus émouvantes de cette grossesse. Je suis fière comme un paon d'être la femme qui aura fait de lui un père en lui offrant ce petit bébé.
Partager cet article
Repost0